Les Héritiers - BUJINKAN DOJO CHARTREUSE

Aller au contenu

Menu principal :

La Discipline
Masaaki Hatsumi


Masaaki Hatsumi, est né le 02 décembre 1931 au Japon, c'est le pratiquant de Ninjutsu le plus mondialement connu. Il est le Grand-Maître et héritier (Sôke) de neuf écoles traditionnelles d’arts martiaux (6 de Bujutsu et 3 de Ninjutsu). Héritage qu'il a reçu directement de Takamatsu Toshitsugu.

Il porte les titres de : 34e sôke de la Togakure Ryû, 21e sôke de la Gyokushin Ryû, 28e sôke de la Gyokko Ryû, 26e sôke de la Shinden-Fudô Ryû, 18e sôke de la Koto Ryû, 18e sôke de la Gikan Ryû, 17e sôke de la Takagi Ryû, 14e sôke de la Kumogakure Ryû, 28e Soke du Kukishinden Ryû.

Masaaki Hatsumi est aussi gradé en Judo, Karaté (Shitô Ryû), Aïki-jutsu et Kendo.

Il a été le promoteur du Bujutsu et du Ninjutsu au niveau international. Il les a fait sortir de la clandestinité dans les années 1980, grâce à des efforts d’adaptation à l’esprit occidental et une ouverture à plus de réalisme. Son enseignement comprenant 9 écoles à l'intérieur d'un même système d'enseignement, il les rassembla sous le nom d'une seule discipline, le "Bujinkan Ninpô Taijutsu".

En 1995, il abandonne l'enseignement du Ninjutsu (escalade, armes en feu, dissimulation,...), suite aux dérives de très nombreuses personnes au niveau international. Dérives propagés par l'effet Ninja Boom, créer par les films de Hollywood. La discipline étant vidée de la substance du Ninjutsu, il décida alors de changer l'appellation de la discipline en "Bujinkan Budô Taijutsu".

Masaaki Hatsumi est chiropracteur (sorte d'ostéopathe) et aime les arts. Il est diplômé en études théâtrales et pratique la calligraphie.

Il a reçu plusieurs remerciements, titres honorifiques, prix et médailles pour son travail et ses enseignements auprès de l’armée américaine (Marines, Navy Seals, Delta Force, US Air Force) et Anglaise (SAS), mais aussi de différents Corps de Police (SWAT,...) et d'autres institutions gouvernementales (CIA, FBI,...). Il a été médaillé par l'Empereur et le gouvernement japonnais (Sekai Bunka Taisho, Shakai, Bunka Korosho, Kokusai Bunka Eiyosho).

A l'heure où sont écrites ces lignes, il a 82 ans et enseigne encore dans son dojo de Noda, près de Tokyo.

Takamatsu Toshitsugu


Takamatsu Toshitsugu est l’ancien Sôke (héritier) des neuf écoles qui constituent aujourd’hui le Bujinkan Budô Taijutsu.

Il était un enfant plutôt fragile, jusqu’à ce qu'il soit confié à son grand-père, qui décida de l’entraîner aux arts martiaux. Dans son adolescence, il devena un garçon robuste.

Un jour, il a mis en déroute une bande d’une trentaine de délinquants. Ce qui lui a valu d’être arrêté par la police, qui ne croyait pas qu’un adolescent puisse mettre, seul, en déroute un aussi grand groupe. Son grand-père expliqua que, malgré son jeune âge, il était un des meilleurs élèves du dojo.

Il a reçut son premier Menkyo Kaiden (diplôme de maîtrise totale) à l’âge de 17 ans.

Takamatsu Toshitsugu a été le garde du corps personnel de l’Empereur Chinois Po. Il a combattu dans 12 combat à mort, dont 7 en compétition. Il était connu comme Môko no Tora, le tigre de Mongolie.

Né en 1887, il décéda en 1972, à l’âge de 85 ans. Il n’a cessé de s’entraîner qu’à l’âge de 80 ans.

Ce fût le dernier véritable ninja des traditions Togakure Ryû, Gyokkushin Ryû et Kumogakure Ryû. Ecoles qui lui avaient été transmises par son grand-père maternelle, Toda Shinryuken Masamitsu.

Masaaki Hatsumi, lui rend d'ailleurs hommage dans un dvd, intitulé "Takamatsu Toshitsugu : The Last Ninja".
 
Retourner au contenu | Retourner au menu