Réglement international - BUJINKAN DOJO CHARTREUSE

Aller au contenu

Menu principal :

La Discipline
Extrait du réglement international

Le BUJINKAN s'ouvrira seulement à ceux qui seront d'accord avec ce règlement et le soutiendront. Ceux qui n'agiront pas ainsi ne seront pas autorisés à devenir membre.

Et plus particulièrement:

  • Seules les personnes ayant lu et approuvé ce règlement intérieur pourront s'inscrire.

  • Seules les personnes capables de réelle patience, de contrôle de soi, et de dévouement pourront s'inscrire. Un certificat d'examen médical sera exigé.

  • Un certificat d'examen médical sera exigé. De plus,, les individus présentant des troubles mentaux, ceux dépendants de drogues, ou bien instables mentalement, seront interdits d'adhésion. La nécessité d'un tel examen concerne tous les individus qui peuvent présenter un danger pour les autres, ceux atteints de maladies infectieuses ou contagieuses ou bien reconnus médicalement anormaux, physiquement comme psychologiquement ainsi que les individus ne pouvant se contrôler.

  • Les individus n'ayant pas un casier judiciaire vierge seront rejetés. Les fauteurs de troubles qui commettent des délits, ainsi que ceux qui séjournent au JAPON tout en ne respectant pas la législation en vigueur, seront rejetés aussi.

  • Ceux qui ne respecteront pas les règles du BUJINKAN, que ce soit en tant que pratiquants ou en tant que citoyens, en commettant des actes répréhensibles ou diffamatoires, seront rejetés. Jusqu'à présent, le BUJINKAN a été ouvert à toutes les personnes qui sont venues au JAPON. Malheureusement, parmi ces gens-là, certains ont commis des actes de violence sous l'emprise de l'alcool; de tels malades mentaux, fauteurs de troubles, ne pensent qu'à eux-mêmes et sont incapables de voir combien leurs actions pouvaient affecter négativement les autres. A travers de tels actes, ces personnes ont sali la réputation de la conduite vertueuse qui a toujours régné traditionnellement au sein du BUJINKAN. Désormais, de telles personnes seront rejetées.

  • En ce qui concerne les accidents survenus lors des entraînements (à l'intérieur ou à l'extérieur du Dojo) personne ne devra se plaindre au BUJINKAN. Ceci est un point très important. Ce refus d'accepter sa propre responsabilité face aux accidents durant l'entraînement ne peut être admis. Plus précisément, le BUJINKAN ne sera tenu responsable d'aucun accident survenu au cours d'entraînements et ce, quel que soit le lieu.

  • Tous ceux qui ont rejoint le BUJINKAN doivent être en possession de la carte annuelle de membre. Cette carte ne préserve pas seulement l'honneur des membres du Bujinkan, elle indique aussi que vous faites partie d'une très importante association dont les membres se regroupent dans un esprit combatif afin de devenir les meilleurs à travers l'entraînement et l'amitié. Cela met en évidence les vertus martiales (BUTOKU) et incarne la loyauté ainsi que la fraternité.

  • Traditionnellement, le BUJINKAN reconnaît des origines naturelles et spirituelles à toutes les vies humaines, tout en étant conscient des relations qui s'écoulent naturellement entre ces deux origines."Le principe secret du TAIJUTSU est de connaître les fondements de la paix. L'étudier, c'est chercher à obtenir un esprit imperturbable (FUDOSHIN)".

  • Attitudes à adopter dans le DOJO :

1) Etre patient est le plus important.

2) Etre un Homme, c'est devenir juste.

3) Renoncer à la cupidité, à la négligence et à l'entêtement.

4) Admettre que l'inquiétude et la tristesse font partie de la vie et prendre refuge en "FUDOSHIN".

5) En toute circonstance, rester loyal et fraternel et approfondir sa recherche avec persévérance dans l'esprit du "BUDO". Adopter ces attitudes fait partie intégrante du règlement intérieur du DOJO.

  • L'entraînement initial commence par le TAIJUTSU.

- Niveau KYU : Débutants

- Du 1er au 5ème DAN : TEN (ciel)

- Du 5ème au 10ème DAN : CHI (terre)

- Du 10ème au 15ème DAN : JIN (homme)

- Les titulaires du 11ème au 15ème DAN, évoluent en CHI (terre), SUI (eau), KA (feu), FU (vent) et KU (vide); les HAPPO HIKEN leur seront enseignés.

TODA SHINRYUKEN MASAMITSU, printemps de la 23ème année de l'ère MEIJI (1890)TAKAMATSU TOSHITSUGU UOU, mois de mars de la 33ème année de l'ère SHOWA (1958).HATSUMI MASAAKI BYAKURYU.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu